Version mobile

CFE-CGC Air Francelogo CFE CGC mains
J'adhère à la CFE-CGC Air France

Les managers qui punissent!

Article extrait des Echos

Je veux des sanctions ! » L'injonction du boss est sans appel et montre à la fois sa charge émotionnelle et sa détermination. Celui qui la reçoit, responsable d'une business unit, vient de faire face à une crise qui a déstabilisé une bonne partie de son équipe. Il va maintenant falloir qu'il trouve des « coupables » et qu'il les punisse. Nouvelle montée de tension en perspective. Et pour quelle utilité ?

Les managers qui punissent!
Les managers qui punissent!

En fait, l'origine de l'erreur ne vient pas d'une mauvaise volonté mais d'une surcharge qui fait que l'on n'a pas consacré suffisamment de temps au sujet, et d'un défaut de communication entre les équipes, chacune comptant sur l'autre. La punition va désigner un ou plusieurs coupables et bien faire comprendre à chacun qu'il ne faut pas se faire prendre.
Quatre effets immédiats...

D'abord, chacun va se couvrir. Pour ne pas être accusé à l'avenir et subir de punition, beaucoup de temps sera passé à justifier à l'avance tout ce qui est fait. Ensuite, tous les sujets délicats et à risque feront l'objet du jeu de la patate chaude : passe à ton voisin. De plus, lorsqu'une erreur sera identifiée, il faudra faire en sorte qu'elle ne soit pas connue. Enfin, comme il s'agit de se préserver, pas question d'innover.
Il a été montré par de nombreuses études que la punition est l'un des principaux freins à l'intelligence collective. Cette résurgence de notre modèle éducatif d'un autre siècle, encore utilisée par certains managers, nuit gravement à l'efficacité des entreprises. En dehors des cas très rares de malhonnêteté des acteurs ou de volonté de nuire délibérée, les sanctions n'ont pas leur place dans la panoplie managériale. Elles ne sont que le reflet de la mauvaise gestion émotionnelle des chefs qui jouent de leur position pour exprimer leur agressivité plutôt que faire l'effort de comprendre et d'apporter de la valeur en faisant progresser leurs collaborateurs.
La punition est une forme de facilité et de paresse des chefs.

Au lieu de s'interroger sur ce qui, dans leur mode de management, facilite les erreurs, ils préfèrent renforcer leur pouvoir en générant de la peur. L'un des indicateurs les plus sûrs de la qualité managériale est de mesurer le niveau de peur de punition des acteurs.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.